Le maintien de zones agricoles en Île-de-France est un véritable défi. La réattribution de ces terres agricoles entrainera forcément une urbanisation plus poussée de ce territoire et une fragilisation de cet îlot agricole que constitue le plateau des Alluets-le-Roi.

Les friches industrielles, nombreuses en Île-de-France, doivent constituer la priorité pour les besoins en urbanisation. Cela permettrait d'ailleurs d'aller dans le sens de la note d'intention du SDRIF qui promeut le maintien des surfaces agricoles… tout en actant le déclassement de la ferme du Poult.

Bien que le terrain appartienne à un promoteur immobilier, le maire de Poissy, ainsi que les élus des autres collectivités territoriales peuvent faire en sorte que ce projet soit réalisé sans empiéter sur des terres agricoles. En Île-de-France comme ailleurs, le maintien de l'agriculture doit être un élément déterminant de tout projet d'aménagement du territoire.

15 mai 2013