Le 4 pages réalisé par ATTAC France et la Fondation Copernic « L'avenir des retraites sacrifié » s'attache à démonter ces pseudo-évidences.

Nouvelle donne démographique plus favorable que ne le prévoyait le rapport Charpin à l'origine de la réforme 2003, déficit prévisible du système à l'horizon 2050 de seulement 1,7% du PIB, injustice de la réforme actuelle qui conduit de fait à une minoration du montant des pensions, possibilité de financement par un rééquilibrage de la masse salariale dans la valeur ajoutée (en 25 ans, cette part a diminué de 8 point de PIB) et une augmentation de la part des cotisations sociales patronales ... Tels sont les éléments sur lesquels se fondent les propositions pour une réforme des retraites plus juste et qui assure la pérennité du système.